Festival Opéra et Châteaux – Programme 2016
​Bilan
La neuvième édition du festival « Opéra et Châteaux » a eu lieu du 24 juin au 15 juillet 2016 dans le Val de Drôme. Comme pour les années précédentes, la direction musicale a été assurée par Andrei Chevtchouk, chef d’orchestre du Théâtre Musical de Lyon. Une édition réussie grâce à la qualité des artistes, un public nombreux et passionné sans oublier un temps favorable.

 Opéra et Macarons – 24 juin – Maison Saint-Joseph – Château de la Tour du Pin - Allex

​   Pour la sixième année Allex a été le théâtre d’un accord insolite entre l’art lyrique et la pâtisserie, plus particulièrement le macaron avec un gala lyrique et une dégustation gratuite de cette friandise. Dans le romantique parc de la Maison Saint-Joseph, Isabelle Fallot, soprano et Vincent Billier, baryton, accompagnés au piano par Andrei Chevtchouk, nous ont offert un vaste programme particulièrement éclectique, de Mozart à Messager, en passant par Rossini, Donizetti, Offenbach et bien d’autres. Isabelle et Vincent sont originaires de la région et nous avions déjà pu les admirer, l’année dernière, dans le Barbier de Séville. En prélude le chœur d’enfants de l’école Royannez, dirigé par Isabelle, nous a chanté des œuvres enfantines mais aussi un très bel extrait de la Mélodie du bonheur. Enfin à l’entracte ce fut la distribution très attendue des délicieux macarons préparés par les jeunes apprentis du CFA de Livron.  

L’opéra s’amuse (Carte blanche aux jeunes talents) – 29 juin – Parc du Bosquet - Crest

   Avec ce concert gratuit, organisé en collaboration avec la ville de Crest, nous essayons de remplir un double objectif : amener de nouveaux publics, notamment les jeunes, à l’art lyrique (dans les quartiers HLM de la ville et plus récemment au parc du Bosquet) et offrir la possibilité à de jeunes chanteurs de se produire en public. Cette année, sous la direction de Véronique Pain et Sonia Findling, six jeunes chanteurs nous ont enchantés avec des œuvres accessibles à tous dans une ambiance bon enfant.

Véronique d’André Messager – 4 juillet – Château de Poët-Célard

​   La représentation de La Chauve-souris l’année dernière a montré que le public aime l’opérette et cette année la représentation de Véronique d’André Messager n’a fait que le confirmer. Beaucoup de monde à cette soirée, dans le splendide château de Poët-Clébard, récemment rénové avec sa salle de spectacle qui s’ouvre par une grande baie sur la vallée. Toute la troupe, professionnels et jeunes chanteurs, menée par le couple Véronique Pain et Jean-Nicolas Lucien, nous a ravi par son rythme endiablé, son humour et son ardeur. Le spectacle était précédé par un repas organisé par la société coopérative qui gère le château.  

Tosca de Giacomo Puccini – 11, 12, 15 juillet – Tour de Crest

   Le grand événement du festival reste l’opéra donné dans la Tour de Crest, splendide décor pour les spectacles lyriques qui y sont produits. Après Roméo et Juliette, Lucie de Lamermoor, Rigoletto, Traviata, La Bohème, Faust et Le Barbier de Séville, nous avons eu le plaisir de présenter Tosca de Puccini, œuvre considérée à la fois comme un grand opéra populaire et le premier opéra moderne. Le décor médiéval de la Tour s’est prêté particulièrement à ces trois actes que ce soit dans l’église Sant’Andrea, dans le bureau de Scarpia au palais Farnèse ou sur la terrasse du château Saint-Ange. Parmi les rôles principaux nous avons pu admirer l’intense Catherine Manandaza en Tosca, l’inquiétant Vincent Billier en Scarpia et l’émouvant Patrick Garayt en Caravadossi. Comme de coutume, l’opéra s’est déroulé à chaque étage de la tour, le public suivant les interprètes, pour se terminer à l’extérieur. La scène finale avec Tosca « se précipitant dans le vide » (enfin façon de parler !) était particulièrement réussie. Les chanteurs étaient joliment accompagnés par un trio composé d’Andrei Chevtchouk au piano et d’Irène Leroy et Céline Mayer au violon.

Autour du festival

  •  Le Tour du Monde en 80 … minutes (Nouvel An russe) – 16 janvier - Salle Coloriage – Crest
    Comme chaque année, en avant première du festival, nous avons fêté le Nouvel An russe avec un gala d’œuvres lyriques de tous les continents avec Véronique Pain, soprano accompagnée par Andrei Chevtchouk au piano, ainsi qu’avec un dîner gastronomique.  
  • Conférence – Tosca ou le drame de la trahison - 3 juin
    par Andrei Chevtchouk et Juan Amunategui (Université populaire du Val de Drôme)                                            
  • L’Enlèvement au Sérail de Mozart – 9 juillet - L’Opéra National de Lyon et la ville de Crest nous ont offert cette très belle retransmission filmée gratuite en plein air.
  • Stage de chant pour de jeunes chanteurs en quête d’expérience avec Andrei Chevtchouk, directeur musical du festival : enseignement et participation au concert des jeunes talents du 29 juin et à la représentation de l’opérette du 4 juillet, dans les rôles secondaires.
  • Stage d’instruments à cordes (violon, alto, violoncelle et guitare) avec ses deux concerts gratuits des professeurs de stage et des stagiaires eux-mêmes (16 et 17 juillet)


Le festival et ses soutiens

L’heure est aux économies et par conséquent c’est en général la culture qui, financièrement, est la première à en souffrir. Nous devons nous estimer heureux que nos mécènes et sponsors continuent à soutenir le festival (à part un club qui nous a supprimé cette année leur subvention, de nouvelles entreprises y ont généreusement contribué). Parmi les fidèles soutiens nous citerons le Département, la Communauté des Communes du Val de Drôme (CCVD), la ville de Crest, les communes d’Allex et Poët-Clébard et plus de 25 institutions et entreprises. Certaines communes, en plus du soutien financier, nous apportent un appui logistique précieux : Crest dans le domaine de la communication (en particulier l’affiche du festival dessinée par Flora Coat) ou encore la mise à disposition du parc du Bosquet et de la Tour ; Poët-Célard nous a mis à disposition son château ainsi qu’un chauffeur et la CCVD un minibus ; Allex nous a financé la location du lieu et nous a fourni les chaises

Autres soutiens essentiels, celui des bénévoles du conseil d’administration et de l’association qui participent à la recherche de fonds, à la gestion financière, à la distribution des brochures et programmes, à la signalétique des spectacles et à l’hébergement des artistes. Mêmes les enfants aident à déménager les accessoires et l’équipement techniques. Enfin citons Blandine Jeanson, notre régisseuse qui inlassablement, avant et pendant le festival, s’arrange pour que tout soit en place au bon endroit et au bon moment.

Rendez-vous à l’année prochaine pour fêter les 10 ans du festival …

En quelques mots …

Vissi d’arte, vissi d’amore
(Tosca dans le 2ème acte)


  Ce « j’ai vécu d’art et d’amour », couramment surnommé la Prière de Tosca que l’héroïne chante au deuxième acte sera, nous l’espérons, la marque de la saison 2016 du festival « Opéra et Châteaux ». Nous devrions pour notre part ajouter « de paix, de tolérance et de fraternité » après cette terrible année 2015 qui a vu, au cours de deux effroyables massacres, la liberté de pensée et la liberté d’écouter de la musique mises à mal. La majorité des victimes était composée de jeunes, souvent pleins de talents ou simplement heureux de vivre. Nous sommes doublement touchés : ce festival est par essence musical et une de ses priorités est d’attirer un public de jeunes ou encore de promouvoir la carrière de jeunes chanteurs.

  L’événement du festival sera Tosca de Puccini donné dans la Tour de Crest, cadre splendide qui se prête particulièrement bien à cet opéra. L’autre événement lyrique sera l’opérette Véronique d’André Messager donnée au château de Poët-Célard, magnifiquement rénové. Nous ne résistons pas à faire le lien entre ces deux œuvres qui n’ont rien à voir lyriquement mais qu’il est intéressant de rapprocher puisque André Messager dirigea à l’Opéra-Comique la création française de Tosca en 1903.

  Nous resterons dans la tradition instituée par le fondateur du festival, Patrick Bouvard, avec Opéra et Macarons à la Maison Saint Joseph d’Allex. Nous n’aurons pas cette année de championnat de France de macarons mais à l’entracte du récital aura lieu l’habituelle dégustation gratuite de macarons. Deux autres événements viendront compléter ce festival : L’opéra s’amuse récital dans le parc du Bosquet pour les jeunes et par les jeunes et enfin, grâce à la ville de Crest, nous pourrons assister à la retransmission filmée de L’enlèvement au sérail de Mozart donné par l’Opéra national de Lyon. Enfin, autour du festival, une conférence sur Tosca et Puccini sera donnée dans le cadre de l’Université Populaire du Val de Drôme et deux stages de chant et de cordes seront organisés pour de jeunes musiciens sous la direction d’Andrei Chevtchouk.


Annie de Langloy et Juan Amunategui, coprésidents
Union Symphonique Culturelle, chemin du Haut Divajeu, 26400 Crest
04 75 40 69 80, operachateaux@sfr.fr , www.festival-opera-chateaux.fr

Direction artistique et musicale

Andrei Chevtchouk

Formé à Saint-Pétersbourg, Andrei Chevtchouk est diplômé de la Chapelle Académique et du Conservatoire National Supérieur en direction de chœur et direction d’orchestre. Après un 1er prix au concours Panrusse de direction de chœur de Novossibirsk et le diplôme du Concours International Serge Prokofiev en direction d’orchestre, il est nommé chef principal de l’Orchestre Tchaïkovski, parrainé successivement par Youri Bashmet, Youri Temirkanov et Valery Gergiev.
Sa carrière le conduit en 1996 en France où il prend la responsabilité de plusieurs formations chorales et symphoniques à Grenoble puis Amiens, collaborant notamment avec Caroline Casadesus, Brigitte Fossey, Florent Héau, Eric Aubier ... Aux Rencontres Internationales de violoncelles de Beauvais, il est assistant de Mstislav Rostropovitch. Parallèlement, il est amené à diriger des orchestres issus de divers pays d’Europe : Brussels Chamber Orchestra, Orchestre Telemann de Miskolc en Hongrie, Orchestre Abaco de Munich, Studentenorchester d’Ulm et de Dortmund, Orchestre Symphonique Lyonnais (avec Marc Jolivet dans le spectacle Comic Symphonic).
Soucieux de toujours élargir son répertoire, il explore le domaine lyrique et devient directeur musical du Festival Opéra et Châteaux ainsi que du Théâtre Musical de Lyon, ville où il réside depuis septembre 2013. Il est régulièrement invité au Théâtre de Grenoble, au festival de Lamalou-les-Bains ainsi qu’au festival d’Aix-les-Bains, et a dirigé plus de cinquante ouvrages parmi lesquels Carmen et les Pêcheurs de Perles de Bizet ; Traviata, Rigoletto, Nabucco et Aïda de Verdi ; la Bohème et Tosca de Puccini ; Mireille, Roméo et Juliette et Faust de Gounod ; le Barbier de Séville de Rossini ; Lucie de Lammermoor de Donizetti ; Lakmé de Léo Delibes ; Moscou quartier des Cerises de Chostakovitch ; la Belle Hélène, Orphée aux enfers, la Vie parisienne et La Périchole d'Offenbach ; la Veuve joyeuse et le Pays du sourire de Lehar ...
Le désir de partager son expérience de professionnel de haut niveau le conduit à donner régulièrement des conférences en France et à l’étranger : « Chostakovitch et Staline » et « Mozart et la culture musicale russe » à Genève ; « Autour de Lakmé » à Lyon ; « Dans les coulisses de l’opérette française » à Moscou.
Parmi ses projets, le Requiem de Verdi à Chambéry, l’Amour masqué, Réveillon viennois et Carmen à Lyon.
Andreï Chevtchouk assure depuis sa création la totalité des directions musicales de notre festival : Traviata, Mireille, Tosca, la Belle Hélène, les Mousquetaires au couvent, Roméo et Juliette, Hello Dolly, Lucie de Lammermoor, Rigoletto, la Veuve Joyeuse, la Bohème, Faust, la Chauve-souris, le Barbier de Séville.

Andreï Chevtchouk


                Site web

Bulletin d'information 2013

Bulletin d'information Avril 2014

Bulletin d'information Septembre
​2014

Bulletin d'information Décembre
​2015

Bulletin d'information Mars
​2016

Bulletin d'information Mai
​2016

Hello Dolly 2010

Hello Dolly

Traviatta 2012

Traviatta
Traviatta
Traviatta

La Bohème 2013

La Bohème
La Bohème
La Bohème

Arbres écrits 2013

Arbres écrits
Arbres écrits

Nouvel an Russe 2013

Nouvel an Russe

      Autichamps 2013

L'opéra s'amuse 2014

​Bastien  et Bastienne 2014

Bastien  et Bastienne
Bastien  et Bastienne

L'opéra s'amuse 2014

L'opéra s'amuse 2014
L'opéra s'amuse 2014

Faust 2014

Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014
Faust 2014

Véronique-escarpolette 2016

Véronique-escarpolette 2016

Véronique-cahincaha 2016

Véronique-cahincaha 2016

Macaron 2016

Macaron 2016

Tosca 2016

Tosca 2016

ALLEX

HLM Arbre écrits

.

La Bohème

La veuve joyeuse

Divers

Les Articles de presses viennent du Crestois et du Dauphiné libéré